La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

CROIX ROUGE DU TCHAD

LE PLUS IMPORTANT RESEAU DE SECOURS VOLONTAIRE AU TCHAD

 PLAQUETTE INSTITUTIONNELLE  2013 – 2016

L’idée  de la création d’une Croix – Rouge du Tchad est née suite aux inondations provoquées par le débordement du fleuve Logone des villages Koumi Bokdane  I et II  dans le Canton Koumi (Mayo – Kebbi Est), le 25 Octobre 1970. C’est aussi dans la même année, précisément le 05 Août 1970 que le  Gouvernement a signé les conventions de Genève de 1949.

En 1971, un comité de secours fut mis sur pied  en 1972, il élabore des projets des  statuts et règlement intérieur et le ministère de l’intérieur et de la sécurité délivre une autorisation provisoire de fonctionner. Le 25 Janvier 1973, le gouvernement de l’époque reconnait la Croix – Rouge du Tchad par le décret 040/PR/SGG/73 comme une association d’utilité Publique.

Le 12 février 1979 dislocation des structures de la Croix – Rouge du Tchad.

Le 1er juin  1983, le gouvernement de la République  du Tchad reconnait officiellement la Croix – Rouge du Tchad par le décret 134/PR/MSP/83  dans le sens de l’article 25 des conventions de Genève de 1949.

La Croix – Rouge du Tchad  reconnue par le Comité International de la Croix –  Rouge (CICR) le 15 Avril 1988 et par la Fédération Internationale des Sociétés de la Croix – Rouge et du Croissant – Rouge le 22 Avril 1988 comme 146ème Société Nationale reconnue par le Mouvement qui compte actuellement 189 Sociétés Nationales.

Zone de la croix rouge, croissant rouge et cicrZone de la croix rouge, croissant rouge et cicr

20 625 Membres  et 45 000 volontaires     

  • 22 Comités régionaux + 1 Comité Urbain
  • 67 départements et 10 communes d’arrondissements de ville N’Djamena
  • Des comites sous – préfectoraux
  • Des sections cantonales